MENU
CONNEXION ADHÉRENT
< RETOUR

MIEUX COMPRENDRE LE CHOC CULTUREL

HOME > LE BLOG APITU > Mieux comprendre le Choc Culturel

Publié le 23 février 2018 par Emmanuelle de Beaucorps


Mieux comprendre le Choc Culturel

En regardant quelques vidéos sur le choc culturel, il n’est pas rare de constater qu’il y a une mauvaise interprétation de ce que le Choc culturel, avec un grand C, est vraiment. En effet, beaucoup de jeunes au pair ou de personnes expatriées vont expliquer le choc culturel en relatant les différents aspects du nouveau pays qui les auront choqués à leur arrivée. Le Choc culturel, c'est plus que cela et  il est primordial de bien le comprendre lorque l'on accueille une personne étrangère chez soi.

Savoir quand  et comment cela peut se produire :

Ce qui est étonnant, c’est que le Choc culturel n’intervient pas en début de séjour mais vers le 2ème ou 3ème mois, au moment où justement les familles ou les au pairs auraient tendance à penser que la période d’adaptation et d’intégration est belle et bien faite.

Voici comment sont expliquées les 4 phases du Choc culturel :

Phase 1 : l’Euphorie,  du premier au milieu du deuxième mois

Phase 2 : le Choc culturel, du milieu du deuxième mois au troisième mois

Phase 3 : L’accoutumance, fin du troisième mois

Phase 4 : la stabilité, pour le reste du séjour

En comprendre les causes pour mieux appréhender les réactions de votre au pair :

Les causes sont nombreuses, par exemple, le climat, la nourriture, la langue, les coutumes, les valeurs, les règles de vie…qui sont souvent très différents de ce que la personne au pair connaît.

 En reconnaître les symptômes :

Se sentir fatigué, avoir tout le temps envie de dormir, manger ou boire compulsivement, être anxieux ou stressé, regarder dans le vide, ne pas pouvoir se concentrer, souffrir de nouveaux problèmes de santé, se sentir coincé, mal à l’aise, se retirer, s’isoler, s’ennuyer, se sentir triste, avoir le blues, critiquer tout, être irritable, penser constamment à sa famille, ses amis, sa vie d’avant, être obsédé par l’hygiène et la santé, stéréotyper les gens, manifester de l’hostilité, avoir l’impression que tout est faux. Tout à coup, l'au pair se retrouve tel le marathonien, face à un mur, avec le sentiment que celui-ci est insurmontable.

Réagir :

C'est à ce moment-là que les familles (ou même l'Au Pair) auront le plus besoin de nous contacter car la famille est désorientée, se sent coupable du malaise de son au pair ou pense que l'Au Pair n'est plus motivé(e) par le programme et se désintéresse de sa famille d'accueil. Si vous reconnaissez certains des symptômes cités ci-dessus, pensez-donc au Choc culturel. Discutez-en, accompagnez l'Au Pair dans cette période de difficultés, trouvez des compromis le temps que l'Au Pair retrouve son équilibre.

Le Choc culturel, qui affecte la quasi totalité des expatriés, sera mieux et plus vite surmonté grâce à une bonne communication entre la famille et l'Au Pair.


Union Française des Agences Au Pair International Au Pair Association Au Pair in America Association Petits Princes UCIAD Dol de Bretagne