MENU
CONNEXION ADHÉRENT
< RETOUR

MA VIE D'AU PAIR AUX ETATS-UNIS

HOME > LE BLOG APITU > Ma vie d'au pair aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018 par Mélina


J’ai toujours eu cette idée de partir à l’autre bout du monde, un jour, seule.

 

C’est pourquoi le 29 Août 2016, je me suis lancée dans cette folle aventure que de partir en tant que fille au pair aux Etats-Unis !

 

J’avais besoin de faire une petite pause après mon BTS, de prendre confiance en moi et le plus important : réaliser mon rêve.

C’est pour cela que je me suis dit c’est maintenant ou jamais. Après la validation de mon dossier par l’agence, j’ai été en relation avec différentes familles qui souhaitaient me contacter afin de mieux faire connaissance. J’ai matché et eu le coup de cœur avec une famille habitant dans la région de Boston dans le Massachussetts. Deux enfants, un petit garçon de 3 ans et une petite fille de 6 ans. Cette famille avait un petit peu tous les critères que je recherchais.

 

Quelques semaines après, je m’envolais, le cœur serré de quitter mes proches mais à la fois excitée, en direction de New York pour l’orientation (séjour obligatoire avant de rejoindre sa famille d’accueil).

 

L’arrivée à New York s’est bien passé malgré la fatigue et le décalage horaire. Ces trois jours d’orientation servent à « former » avant de rejoindre sa famille. C’est aussi le moment où l’on peut rencontrer énormément d’autres au pairs. Nous étions placées par chambre en fonction de nos situations géographiques. C’est-à-dire que les filles dans ma chambre habitaient non loin d’où j’allais habiter avec ma famille. C’était une bonne manière de pouvoir rester en contact et de ne pas se sentir perdue en arrivant dans nos familles d’accueil.

 

 

La vie dans la famille -

 

Une fois arrivée dans ma famille, ils ont été très accueillants et compatissants. J’étais leur première au pair, nous avons donc dû tous s’adapter ensemble.

Le premier week-end ils m’ont amenée avec eux près d’un lac non loin de là ou l’on habitait avec des amis à eux pour pique-niquer.

Une de leur amie était française, ce qui m’a un peu reposé la tête de ne plus devoir penser/parler en anglais pendant quelques heures (ça fatigue !)

 

La première semaine la maman m’a tout montré : trajet école-maison, activités, le fonctionnement de la maison etc.

 

Je me suis donc habituée très vite à mon nouvel environnement qui me plaisait énormément. Elle m’a aussi fait visité et m’a conseillé tous les coins sympas ou aller avec des amis et à voir. Je ne me souviens pas combien de fois m’être dite « je me crois dans un film » Tout est démesurément grand. C’est impressionnant.

 

Je travaillais environ 6h30 par jour, ce qui me laissait du temps libre dans la journée pour voir des amis ou alors me reposer.

 

Un mois après mon arrivée, j’ai décidé de prendre des cours d’anglais dans une université à Boston. C’était aussi l’occasion de pouvoir m’améliorer rapidement et également de valider les crédits obligatoires demandés par le programme.

 

J’allais donc en cours tous les samedi matins pendant 4h30 et ce, pendant 6 mois.

J’ai pu rencontrer plein d’autres au pairs ce qui m’a ensuite permis de voyager énormément.

 

A la fin de ma première année, j’ai décidé de rester 6 mois de plus. J’ai donc étendue mon programme. Dans les dernier mois, l’agence nous envoie deux types de formulaire, le retour dans notre pays ou alors l’extension. Après réflexion avec ma famille en France et aux Etats-Unis j’ai décidé de rester. C’était pour moi l’occasion de ne pas « perdre » un an en rentrant début septembre et en n’ayant pas de plan scolaire derrière.

Je suis donc restée 6 mois de plus pour mon plus grand plaisir !

 

 

Les voyages -

 

J’ai eu la chance d’avoir une famille qui voyageait beaucoup entre eux, ce qui me laissait beaucoup de temps libre pour mes propres voyages. J’ai pu traverser 17 états et j’en ai également profité pour sortir du pays en allant au Canada ou alors aux Bahamas.

J’ai aussi pu profiter de mon dernier mois pour aller sur les Iles vierges dans les Caraïbes mais aussi à Hawaï !

Il est assez facile de voyager aux Etats-Unis. Les vols intérieurs sont raisonnables et il y a toujours l’option du bus ou train qui permet de faire de petits voyages. Il y aussi pas mal de groupes sur réseaux sociaux ou il est possible de mettre des petites annonces et de trouver des copains pour voyager.

 

Un moment à partager -

 

La première fois que les enfants m’ont dit « I love you ». En tant que première au pair, les débuts ont été difficiles mais je me suis accrochée.

On vit avec sa famille 24h/24, il faut donc s’adapter aux modes de vie de tout le monde.

 

Ce serait vous mentir de dire que partir en tant que fille au pair vous permettra de réaliser votre « American dream » dans tous les aspects. En effet, ce n’est pas facile tous les jours, mais cela reste et restera une expérience inoubliable.

 

Un conseil -

 

Lors des Skype avec les familles, demander un maximum d’informations sur eux pour essayer de les connaître et de voir si leur mode de vie pourrait correspondre au vôtre.

Je sais que l’on peut vouloir choisir la situation géographique avant la famille en elle-même, mais je dirais que c’est une erreur à ne pas faire. Il vous reste toujours l’option de voyager.

 

Par exemple, comme la plupart, j’avais envie d’aller en Californie. Le soleil toute l’année, la chaleur… Finalement je me suis retrouvée tout au nord, à Boston ou l’hiver dure presque 10 mois et où il neige à ne jamais s’arrêter de novembre à avril. Cela ne m’a pas pour autant empêché d’apprécier mon aventure. 

 

Une satisfaction personnelle -

 

Mon niveau d’anglais. Je me suis fait beaucoup d’ami(e)s étrangers. Ce qui m’a énormément aidé à améliorer mon anglais.

Aussi, vaincre une grosse partie de ma timidité et de prendre confiance en moi.

Cette expérience m’a fait découvrir qui j’étais, ce que j’étais capable de faire/ réaliser. Je n’en ressors que fière de moi-même et prête à conquérir le reste du monde !

 

N’hésitez plus, partez, vivez, voyagez et surtout, profitez !

 

 

Mélina


Union Française des Agences Au Pair International Au Pair Association Au Pair in America Association Petits Princes UCIAD Dol de Bretagne