MENU
CONNEXION ADHÉRENT
< RETOUR

AU PAIR - LE TOP 5 DES PIÈGES À ÉVITER

HOME > LE BLOG APITU > AU PAIR - Le TOP 5 des pièges à éviter

Publié le 17 mai 2019 par Emmanuelle de Beaucorps


Partir en tant qu’Au Pair ? Facile nous diriez-vous ! Garder des enfants ? Le pied : réveil, petit dej’, école et on est tranquille toute la journée à chiller devant Netflix (pour regarder la nouvelle saison de GoT par exemple…) !
Malheureusement, plutôt heureusement, être Au Pair, ce n’est pas que ça. Vous avez des responsabilités et il y a aussi quelques petits pièges à éviter pour pouvoir profiter au max’ de votre expérience !

Après plus de 25 ans passés à envoyer des jeunes en Au Pair à l’étranger et avec plus de 95% de satisfaction, nous avons quelques petits conseils pour vous afin d’éviter que cette expérience se transforme en catastrophe et que vous rentriez en France sans avoir pleinement profité de votre séjour !

Pour nous, les 5 pièges à éviter lorsqu’on est Au Pair à l’étranger sont :

 

1) Le « syndrome de la plante verte », inévitable… ou presque !

Difficile, une fois arrivé(e) dans sa famille d'accueil, de trouver sa place... La famille a ses petites habitudes, qui lui semblent naturelles alors que, pour vous, tout est nouveau. Comme manger à 18h alors que chez vous, vous ne mangez pas avant 21h ou encore faire telle chose de telle façon, alors que vous vous ne la faites pas du tout comme cela…  On veut aider et s'intégrer, mais on a peur de déranger et de mal faire... résultat ; on reste planté(e) là, telle une plante verte !

Nos conseils : N'oubliez pas que les parents attendent de vous que vous preniez des initiatives. Vous devez faire vos preuves et leur montrer que vous êtes motivée et investie dans votre job ! Bon, quand on parle d’initiatives, on reste soft ! On évite les « Madame Smith aujourd’hui j’ai repeint le salon en vert parce que je trouvais que la couleur n’était pas assez gaie ».

Quant à la participation aux tâches familiales courantes, si vous demandez aux parents s'ils veulent un coup de main, nombreux seront ceux qui vous diront, au début, « non merci », par politesse ou par habitude. Mais si vous les voyez affairés ou débordés, n'hésitez pas à les aider quand même. Ils sentiront qu’ils peuvent compter sur vous et seront rassurés sur le fait que vous gardiez leur(s) enfant(s) ! S'ils font la vaisselle, prenez l'initiative d'essuyer par exemple (bien sûr, on évite de casser les verres en cristal de madame Smith…), sans oublier de leur demander comment ils souhaitent que vous fassiez les choses (on évite de ranger les assiettes à la place des verres, disons). N'attendez pas que l'on vous demande de passer un coup de balai ou si la poubelle déborde, prenez l'initiative de la sortir.
Le rôle d’une Au Pair est de s’occuper des enfants, certes, mais vous serez aussi amené(e) à vous occuper des tâches ménagères si les parents ne peuvent pas le faire ou s’ils vous le demandent. Attention cependant à ne pas tout faire ! Vous êtes Au Pair, pas femme de ménage. Sinon, ils n’ont qu’à vous embaucher en tant que telle. Double fonction : double salaire. Bingo !
Pour connaître la liste des tâches familiales courantes que vous serez amené(e) à effectuer, rendez-vous sur : http://bapaa.org.uk/au-pairs/what-is-an-au-pair/ .

 

2) Les enfants ne seront pas vos meilleurs amis dès le début…

A votre arrivée, il est quasiment certain que les enfants vous en feront voir de toutes les couleurs ! Ils testeront vos limites, tenteront des choses qui vous paraitront souvent aberrantes, vous rendront chèvre (oui, oui). Mais ne vous laissez pas faire ! Si vous posez des limites dès le début, sans être trop dure non plus, ils comprendront que vous êtes leur nouvelle nounou et qu’ils doivent vous respecter et ne pas vous faire vivre un enfer. En général, après quelques semaines, ils s’habitueront à votre présence, s’adapteront à votre mode de garde et commenceront à vous écouter. Alors, pas de panique ! Soyez ferme tout en gardant un côté attachant, les enfants ne demandent que ça !

Nos conseils : Nouez des liens avec les enfants, devenez leur « grande sœur/frère », tout en gardant une part d’autorité bien sûr… « mais oui bien sûr Lola tu peux découper les rideaux pour t’en faire une robe ».  Mais soyez là pour eux, aidez-les, parlez avec eux, vous pouvez même leur apprendre votre langue maternelle si les parents sont d’accord (même si, on est bien d’accord, le français, c’est un peu « cheap » maintenant…).

Prenez part aux activités familiales (si les parents vous l’autorisent évidemment, n’arrivez pas en plein milieu d’un repas de famille en leur disant « hm, il a l’air super ce fromage ! ». On sait, le fromage vous manque !). Proposez une sortie avec les enfants et les parents, proposez aux parents de préparer le repas un soir ou de sortir pendant que vous vous occuperez des enfants, proposez aux enfants de fabriquer des cadeaux pour leurs parents, comme par exemple pour les anniversaires, fête des mères… Improvisez et surprenez-les ! Attention, toutes les surprises ne sont pas forcément toujours bonnes… « Madame et Monsieur Smith, j’ai décidé d’emmener Lola chez le coiffeur aujourd’hui… tadam ! ».
Ils ne pourront que vous adorer pour vos prises d’initiatives et votre dynamisme, et vous, vous vous épanouirez pleinement dans votre job et profiterez au maximum de votre expérience !
Voici une liste d’idées d’activités à faire les enfants : https://fr.care.com/magazine/enfants/101-idees-dactivites-pour-que-vos-enfants-ne-disent-plus-je-mennuie-2/ .

ATTENTION : Quand on parle de profiter, on ne parle pas de la marmelade ou des tapas….

 

3) Rentrer en France avec 10 kilos en plus… No way !

Vous allez changer de vie ; de rythme de vie et d'alimentation. A cela s'ajoutera peut-être un stress dû à vos responsabilités et/ou à la fatigue. Vous ne mangerez plus forcément aux mêmes heures, et vous allez sans doute régulièrement sortir et voyager, ce qui n'aide pas à garder la ligne. La prise de poids est donc courante lors d'un séjour au pair à l'étranger. Et, bien souvent, on ne s'en rend compte qu'une fois qu'on ne rentre plus dans ses vêtements... oups !

Nos conseils : Attention à ne pas trop se laisser aller (plus facile à dire qu'à faire, c'est vrai, on vous l’accorde). Organisez-vous avec les parents pour disposer si besoin d'un petit espace « à vous » dans le réfrigérateur si les habitudes alimentaires de la famille sont vraiment différentes des vôtres. Ou alors proposez aux parents de temps à autre des recettes saines et équilibrées, qui peuvent aussi être adaptées aux enfants. Sur Internet, on trouve beaucoup des idées de recettes équilibrées, simples et pour les petits budgets. Il y a même des programmes nutrition téléchargeables pour garder la ligne, gratuits ou parfois payant mais en général adaptés aux portefeuilles qui ne débordent pas… Et puis on arrête tout de suite les paquets de chips ou de M&M’s en pleine nuit devant notre série préférée…


Union Française des Agences Au Pair International Au Pair Association Au Pair in America UCIAD Dol de Bretagne