MENU
CONNEXION ADHÉRENT
< RETOUR

9 CONSEILS POUR RÉUSSIR SON ANNÉE À L’ÉTRANGER :

HOME > LE BLOG APITU > 9 Conseils pour réussir son année à l’étranger :

Publié le 21 juillet 2021 par


Partir à l’étranger nous apporte beaucoup de choses au niveau personnel, culturel mais aussi professionnel. Il est important de ne pas se reposer sur ses acquis pour pouvoir se découvrir soi-même et profiter au mieux de cette expérience. Voici 9 conseils afin de vous aider à réussir votre année, la vivre pleinement et ne rien regretter.

  1. Incompréhension

Il n’est pas toujours facile de réussir à communiquer dans une langue que nous ne maîtrisons pas parfaitement comme notre langue maternelle, mais nous sommes venus dans ce pays pour apprendre cette nouvelle langue. Alors il ne faut pas hésiter à se lancer et poser des questions lorsqu’on ne comprend pas ou bien que l’on n’est pas sûr de savoir comment répondre à cette question. N’hésitez pas à demander aux personnes que vous croisez ou chez qui vous vivez de répéter, parler plus lentement ou encore de vous expliquer d’une autre manière afin que vous puissiez comprendre ce qu’on vous demande. Les personnes ne seront pas vexés si vous leur demander de répéter, il faut simplement oser et ne pas dire oui à une question que l’on n’a pas compris au risque de ne pas faire ou mal faire ce qui nous a été demandé.  La communication est très importante et c’est en se trompant que l’on apprend !

 

  1. Gérer ses dépenses

Quand on vit à l’étranger que l’on travail ou non il faut savoir gérer ses dépenses personnelles qui peuvent être plus ou moins élevé selon notre statut dans le pays étranger. En tant qu’au Pair il est plus facile de dépenser puisque nous avons de l’argent de poche de manière hebdomadaire nous pouvons donc dépenser un peu plus ou avoir plus de loisirs. En tant qu’étudiant il est plus compliqué de dépenser de la même façon puisque nous n’avons pas de rentrer d’argent pour nous aider au quotidien. Dans ce cas il faut donc savoir gérer un peu plus ses dépenses, tout cela dépendra de combien vous vous autoriserez par semaine selon votre budget calculé au préalable. Les dépenses sont souvent pour les loisirs et pour voyager principalement, il y a donc toujours un moyen pour voyager moins cher comme prendre le bus par exemple à la place de l’avion, ou pour les loisirs nous pouvons nous autorisez plus ou moins de loisirs selon les coûts et notre budget, cependant il ne faut pas se priver de découvrir cette partie de la culture du pays car nous ne souhaitons pas dépenser ou peu d’argent, il faut profiter de chaque instant s’offrant à nous.

 

  1. Découvrir le pays

Vous êtes venus dans ce pays pour apprendre une langue mais pas seulement, vous êtes également venus pour découvrir un nouveau pays qui vous était surement inconnu jusqu’ici !

Selon votre budget, votre temps libre et vos obligations vous pourrez voyager plus ou moins loin, longtemps et dans plus ou moins de ville. Cependant, découvrir le pays nous permet de découvrir plus sur la culture mais aussi sur la langue. Selon les endroits visités les gens ne parlent pas pareil ou n’ont pas les mêmes habitudes, les habitudes changent si on se trouve dans une grande ou petite ville, dans un village, à la campagne, dans les montagnes… Découvrir ses différentes parties d’un pays est très enrichissant pour votre expérience, votre culture, mais aussi le développement de votre langue d’apprentissage.

Pourtant il n’est pas toujours facile de voyager. Si l’on souhaite voyager avec des amis il se peut qu’ils n’aient pas le même emploi du temps que nous, les mêmes envies de découvrir ou le même budget pour ce voyage. Si vous êtes en famille d’accueil et que la famille vous propose de voyager avec eux cela peut être intéressant, il faudra juste se mettre d’accord sur le budget que vous allez devoir dépenser pour ce voyage ou si ce dernier est à leur charge. Si jamais vous devez voyager seul, n’hésitez pas découvrir un pays, une ville seul nous permet d’être plus libre sur notre emploi du temps, ce que l’on veut visiter et où nous désirons manger. Voyager seul est également plus facile pour rester dans le budget  fixer pour ce voyage car nous sommes les seuls à décider.

Si jamais votre famille vient vous rendre visite pendant cette expérience à l’étranger, montrer leur les environs et profiter également de leur venu pour voyager plus loin. C’est peut être une nouvelle découverte pour votre famille aussi il faut profiter de l’instant passer avec eux mais aussi profiter de pouvoir découvrir de nouveaux endroits à leur côtés.

 

  1. Découvrir la culture

Lorsque vous partez dans un pays étranger, la culture est forcément différente, elle peut être proche certes mais elle peut être aussi complètement différente. Quelle soit similaire ou différente il ne faut pas hésiter à essayer d’en savoir encore plus sur cette dernière. En vivant dans une famille d’accueil il est plus facile de découvrir la culture au travers de la famille cependant la différence culturelle ce trouve partout, au restaurant, au cinéma, dans les magasins ou centre commerciaux, et même dans la rue, il suffit d’y être attentif ! Il ne faut pas hésiter non plus à aller vers les locaux, lancer une conversation, leur poser des questions. Renseignez-vous sur les fêtes nationales ou locales et participez-y, vous y rencontrerez de nouvelles têtes ! Il faut également essayer les plats culinaires du pays, et vivre à leur façon afin de s’imprégner au mieux de cette nouvelle culture que nous avons la chance de pouvoir découvrir d’une façon unique !

 

  1. Etre patient

Lorsque l’on part en famille d’accueil surtout il faut savoir s’adapter ! Au début il n’est pas toujours facile de se comprendre et de se faire comprendre pourtant il faut être patient afin de bien s’entendre avec notre famille et passer un bon séjour, c’est nous qui venons « perturber » leur quotidien, c’est à nous de nous adaptez à leur rythme de vie même si la famille doit aussi s’adapter à nous, c’est-à-dire, une nouvelle personne vivant sous leur toit. Si vous êtes dans le pays en tant qu’au Pair et que les enfants ne vous acceptent pas tout de suite c’est normal il leur faut aussi un temps d’adaptation, il suffit d’être patient, calme et essayer de jouer avec eux afin de les mettre en confiance. Soyez patient avec les enfants et une fois qu’ils seront en confiance c’est eux qui viendront vers vous, peut-être se tromperons-ils de prénom mais c’est le temps qu’ils s’adaptent de vous voir chaque jours.

Si vous n’êtes pas en famille d’accueil l’adaptation à la famille ne se fait pas, mais il faut quand même s’adapter, à ces nouveaux espaces de vie, cette nouvelle langue, ce nouvel environnement… cela peut également prendre un certain temps tout comme le fait de s’adapter à vivre dans une nouvelle famille.

Dans les deux cas, le plus important est d’être patient et indulgent avec soit même.

 

  1. Etre ordonnée et organisé

Etre ordonné(e) est important quand nous vivons seul ou dans une famille afin de vivre dans un espace bien ranger. Il est aussi important d’être organisé(e) pour pouvoir organisé au mieux son emploi du temps entre son temps lorsque nous sommes occupés et son temps libre. Vivant en famille d’accueil il faut savoir s’organiser afin de ne pas planifier des activités pendant le temps de travail mais les étudiants également, il faut réussir à s’organise r entre son emploi du temps, les études/devoirs et son temps libre, il ne faut pas tout mélanger et prendre du temps pour chaque. 

 

  1. Rencontrer d’autres Au Pair/ Etudiant

Pendant cette expérience à l’étranger il est intéressant de rencontrer d’autres personnes qui se trouvent dans la même situation que vous, que vous soyez Au Pair ou bien étudiant. Il est plus facile de rencontrer de nouvelles têtes en tant qu’étudiant puisque nous allons en classe, sur les campus, nous sortons plus donc nous rencontrons du monde plus facilement. Au contraire en tant qu’au pair, nous passons plus de temps avec les enfants que hors de la maison il peut donc être plus difficile de se faire des amis ou de rencontrer de nouvelles personnes. Cependant les conseillers nous mettent en contact avec les personnes dans la même situation que nous afin de rencontrer de nouvelles personnes. Aux Etats-Unis par exemple chaque mois est organisé avec les Au Pair du coin une réunion afin de rencontrer les nouvelles au Pair et se connaître afin de se faire de nouveaux amis. Aujourd’hui il y a aussi les réseaux sociaux comme facebook ou beaucoup de groupes sont créés afin de facilité les rencontres entre tous.

Dans tous les cas, il y aura toujours un moyen de se faire de nouveaux amis et de rencontrer de nouvelles personnes afin de faire de notre expérience à l’étranger une expérience enrichissante.

 

  1. Reconnaître ses faiblesses

Dans la situation dans laquelle on se trouve en étant à l’étranger il peut être compliqué de trouver ce qui ne va pas, il faut simplement prendre du recul sur la situation, comme dans toute situation. Nous sommes peut-être le problème. En prenant du recul sur la situation nous pouvons nous rendre compte que par exemple nous ne savons pas gérer une situation donnée, ou que l’on ne progresse pas comme nous le souhaitons dans la langue ce qui peut être une frustration. Dans toute situations il faut se rappeler que rien n’est parfait et nous avons le droit à l’échec il suffit simplement d’admettre que nous ne pouvons le faire. Afin de surmonter nos faiblesses après les avoir reconnues nous pouvons demander de l’aide de nos amis, professeurs, proche, ou notre famille d’accueil. Si nous avons un problème avec les enfants par exemple il est utile d’en parler avec la famille afin de savoir pour une prochaine fois comment aborder le problème avec l’enfant et le résoudre. Il ne faut surtout pas avoir peur de demander conseils afin de ne pas rester sur un échec.

 

  1. Le mal du pays

Si vous restez plus de 3 mois dans le pays d’accueil, il se peut, il est même très probable de rencontrer un phénomène assez courant, appelé le mal du pays ou homesick en anglais. Le homesick est assez courant lorsque l’on part de chez nous pour vivre une nouvelle aventure et découvrir de nouvelles choses. Nous pouvons passer une excellente expérience à l’étranger jusqu’à ce que le homesick nous touche. Lorsque ce dernier nous touche il n’est pas facile de s’en rendre compte tout de suite, on a moins d’énergie, moins la joie de vivre et on n’y peut rien. Le homesick arrive souvent une fois que la routine s’installe dans notre nouvelle vie, au début tout est nouveau, tout est beau, et/ ou difficile donc nous devons nous adapter mais une fois que nous nous sommes adapter à cette nouvelle vie le homesick arrive et nous met à plat. Il est difficile d’y échapper mais il n’est pas difficile de s’en défaire même si il revient de temps en temps pour nous rappeler d’où l’on vient. Il n’est pas mauvais de faire face au homesick parce que ce dernier nous permet de nous rappeler de rester en contact avec nos proches et de nous rappeler d’où l’on vient. Il peut être plus ou moins fort selon les personnes, certains ne vont presque pas le ressentir quant à d’autres il va être très fort et leur prendre toute leur énergie. Afin de le surmonter il faut rester occuper et se concentrer sur notre expérience et non pas à ce qui nous attend à notre retour dans notre pays, ce n’est qu’un mauvais passage à passer.

 

Surtout n’oublie de pas vivre pleinement ton expérience et comme il te semble juste, profite au maximum de ce temps dans ce nouveaux pays et tout iras pour le mieux. Ce genre d’expérience ne se reproduira pas beaucoup ou bien ne se reproduira plus du tout alors autant en profiter tant que l’on a la chance de pouvoir le faire, découvre le monde !


Union Française des Agences Au Pair International Au Pair Association Au Pair in America UCIAD Dol de Bretagne